Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône


Grenelle II : Sarkozy et l’écologie c’est fini !

 Le projet de loi du Grenelle 2 est examiné depuis le 4 mai 2010 par l’Assemblée nationale. En recul sur de nombreux points par rapport au Grenelle 1, ce texte entérine le désengagement de Nicolas Sarkozy en matière d’environnement. Pourtant, tout avait bien commencé.

En campagne, le candidat Sarkozy martelait à l’envi que le développement durable, c’était « une urgence, une nécessité ».

En 2007, le Président n’avait toujours pas peur des grands mots. Le Grenelle de l’environnement, ce devait être l’acte fondateur d’un « New Deal écologique », la pierre angulaire d’une véritable « révolution». Tous les acteurs concernés – associations, syndicats, entreprises, Etat et collectivités territoriales – ont été invités à y travailler main dans la main. Ils s’y sont attelés pendant quatre mois.

En 2009, les conclusions de ces travaux ont donné naissance à la loi d’intention du Grenelle 1, dont les grands principes ont été votés à la quasi-unanimité.

Dans un esprit constructif et vigilant, les socialistes ont pris acte et ont pris date. Pris acte des bonnes intentions du gouvernement, pourtant dépourvues à ce stade d’engagements fermes et financés. Et pris date pour la loi du Grenelle 2, qui devait transcrire ces grandes déclarations et surtout assurer leur financement.

« Esprit du Grenelle » es-tu là…?

Téléchargez le Grenelle2

Publicités


Mobilisation contre le projet d’aire d’accueil pour les Roms

1%20Manifestation%20pour%20les%20rums%20samediQuelques jours après l’annonce de Christophe Reynaud, secrétaire général adjoint de la Préfecture, d’implanter une aire d’accueil dans le 15° arrondissement pour les familles Roms, les CIQ, les habitants et les élus locaux ont défilé le 16 octobre 2009 pour faire entendre leurs voix (voir mon précédent billet sur la problématique d’accueil).

Ce sont plus de 700 personnes qui sont descendues dans la rue pour manifester contre l’arrivée sur un site non sécurisé et laissé à l’abandon de cette population fragilisée. J’ai rappelé à cette occasion, qu’il était indispensable de trouver des lieux d’accueil adaptés, sans ajouter « de la misère à la misère » dans ces quartiers qui connaissent déjà de grandes difficultés !


Insécurité à Saint-Jérome : les habitants descendent dans la rue !

Une manifestation a été organisée le 16 octobre dernier par le comité d’intérêt de quartier et les commerçants de St Jérôme (13ème arrondissement de Marseille) , pour dénoncer auprès des pouvoirs publics la recrudescence d’agressions, de cambriolages d’attaques à main armée ou encore des conduites à risque sur la route. Plusieurs centaines d’habitants de ce quartier étaient réunies sur la place Pélabon, pour dire non à l’insécurité. Garo Hovsépian, maire du 13-14 et moi-même avons assurer les habitants qui réclament une présence plus importante de la police municipale et nationale dans les rues de St Jérôme de notre soutien. Il est temps que les renforts policiers desespérement attendus depuis 2006 arrivent.
MANIF ST JEROME


Taxation des accidentés du travail : scandaleux !

La décision du gouvernement d’imposer comme un revenu normal, les indemnités des accidentés du travail est absolument scandaleuse.

Pour récupérer 150 millions d’euros pour le budget de l’Etat, les salariés victimes d’accidents du travail vont voir leur indemnité encore réduite, alors qu’elle est déjà égale à 80% de leur salaire. Dans le même temps, à cause de la réforme de l’impôt sur le revenu, du bouclier fiscal et de la baisse de l’impôt de solidarité sur la fortune, les plus riches ont vu leurs impôts réduits depuis 2002 de plus de… 20 milliards d’euros. Encore une fois, le gouvernement est pris en flagrant délit d’injustice fiscale.
Le gouvernement croit-il qu’il diminuera le nombre d’accidents au travail en taxant les accidentés ? Cela n’a aucun sens.
Il ferait mieux d’agir en faveur des accidentés du travail plutôt que de s’attaquer aux victimes et aux salariés fragilisés. Il est urgent aujourd’hui de renforcer les moyens de prévention des accidents du travail, de mieux associer les syndicats aux décisions dans l’entreprise et sur les lieux de travail.


Parachutes dorés : les excès perdurent !

Je me suis adressée Mardi 23 juin dernier au Premier Ministre pour savoir s’il comptait mettre un terme comme promis aux parachutes dorés. Lire la suite


Marseille : hommage des socialistes à Gaston Defferre

Je suis allée ce matin rendre hommage à Gaston Defferre à l’occasion du 23 ème anniversaire de sa disparition. Comme chaque année, la famille socialiste était rassemblée pour honorer sa mémoire. Il reste dans l’histoire comme le père de la décentralisation en France et celui qui a fait rentrer Marseille dans l’ère moderne.