Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Parachutes dorés : les excès perdurent !

Je me suis adressée Mardi 23 juin dernier au Premier Ministre pour savoir s’il comptait mettre un terme comme promis aux parachutes dorés.
Voici ma question consacrée à ce sujet:

Monsieur le Premier ministre

Le 25 septembre 2008, lors d’un discours à Toulon, le Président de la République rappelait « qu’il était temps de mettre un terme aux parachutes dorés. Que le laissez-faire, c’était fini. Que le marché qui a toujours raison, c’était fini. Que la moralisation du capitalisme financier demeurait la priorité.»

Hier, lors de sa déclaration devant le Congrès à Versailles, il dénonçait à nouveau les parachutes dorés et les gains mirobolants des spéculateurs.

Malgré ces belles paroles, Gérard Le Fur quitte la direction générale de Sanofi Aventis avec un chèque de 2,7 millions d’euros, Thierry Morin part de Valéo, avec en poche 3,2 millions d’euros. Avant eux, Patricia Russo avait perçu 6 millions d’euros d’indemnités de la part d’Alcatel Lucent ou encore Antoine Zacharias, débarqué de Vinci avec un parachute doré de 12,9 millions d’euros.

Depuis plus d’un an ce ne sont qu’incantations et promesses pour mettre « soit disant » fin aux parachutes dorés. Mais quand les socialistes proposent une loi limitant les indemnités de départ des grands patrons, le gouvernement et sa majorité la rejette d’un revers de main.

Ma question est donc simple, Monsieur le Premier Ministre, quand allez vous enfin passer des discours aux actes et proposer des mesures concrètes contre les parachutes dorés insupportables pour les françaises et les français ?

Advertisements

Les commentaires sont fermés.