Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône


Poster un commentaire

Rencontre avec Monseigneur Pontier

Le 13 Avril dernier, j’ai eu le plaisir avec le Maire d’arrondissements Garo Hovsépian et le Conseiller général Denis Rossi, de recevoir l’Archevêque de Marseille, Monseigneur Georges Pontier à la Mairie de secteur.  En présence des acteurs sociaux, nous avons évoqué les nombreux problèmes auxquels sont confrontés les habitants de nos quartiers.

La violence, ainsi que le trafic de stupéfiants, sont des phénomènes de plus en plus importants dans certains territoires où les lieux de rencontre ont laissé place à des zones de non droit. À cela s’ajoute la baisse des effectifs de police qui pose un véritable problème de présence sur le terrain et ruine les efforts de nombreux bénévoles qui ne parviennent plus à travailler dans de telles conditions. Si les effectifs diminuent, la délinquance continue néanmoins d’augmenter sans que l’État n’intervienne, ce qui contribue à favoriser l’insécurité dans nos quartiers.

Face à ce constat, nous avons tenu à renouveler avec Mgr Pontier, notre engagement auprès des bénévoles afin qu’ils poursuivent leur travail auprès des habitants. Denis Rossi, Délégué à l’animation pour les seniors et aux associations caritatives, s’est engagé à ce que le Conseil Général soutienne ces associations et leur permette de constituer un réseau associatif dans les cités.

Mgr Pontier a également tenu à ce que les religions puissent se rencontrer dans le cadre d’un dialogue interreligieux afin d’apprendre à mieux se connaître et lutter ainsi contre l’exclusion et le communautarisme.

Les valeurs telles que la solidarité ou l’entraide existent encore dans nos quartiers, bien qu’il soit difficile de les préserver, c’est pourquoi les acteurs politiques, sociaux et religieux doivent s’engager ensemble afin de ne pas laisser de citoyens sur le bord de la route. Une démarche que nous avons décidé de soutenir avec Mgr Pontier et tous ceux qui souhaiteront y participer.

Publicités


Poster un commentaire

Bonne fête de l’Aïd el Fitr à la communauté musulmane

Le mois du ramadan est terminé. Aujourd’hui vendredi 10 septembre, c’est la fête de l’Aïd el-Fitr, qui marque le début du mois de Chawwal.

L’Aïd el Fitr marque la fin du mois sacré par une communion pluriculturelle, à l’occasion de laquelle les Français de culture musulmane se retrouvent autour d’un socle commun de rites, qui s’achèvent par des festivités aux couleurs des cultures d’origine.

Je transmets mes voeux les plus sincères à votre famille et à vos proches pour ce jour de fête et de partage. Que cette rupture du jeûne soit festive et conviviale pour tous les fidèles qui, après un mois de jeûne, vont pouvoir célébrer l’aïd el Fitr.


Poster un commentaire

Je partage l’émotion de la communauté musulmane

Suite au mitraillage de la Mosquée Arrahma à Istres, je tiens à exprimer ma plus grande inquiétude et ma profonde indignation face à cet acte de trop, et ma sincère solidarité à l’endroit de la communauté musulmane.

L’année 2009 a été marquée par plus de 184 agressions, profanations ou dégradations de tous ordres, commises contre des lieux de culte !

Il me semble que le gouvernement, s’il souhaitait se préoccuper davantage des droits des femmes, devrait plutôt soutenir et non faire des coupes sombres dans les budgets des associations qui luttent pour elles comme c’est le cas. De nombreux exemples en témoignent, avec des associations telles que « SOS Femmes contre les violences conjugales », le Planning familial,…

Au lieu de se préoccuper des réels problèmes qui touchent la réalité des Français – pouvoir d’achat, logement, emploi…- le gouvernement préfère prendre le risque de stigmatiser la plus grande communauté musulmane de France.


Poster un commentaire

« France Télévisions n’est pas la télévision de tous les Français »

Un rapport sur la diversité ethno-culturelle remis le 12 avril aux dirigeants de France Télévisions affirme que le groupe public « n’est pas encore la télévision de tous les Français », rejoignant ainsi le constat du Club Averroès et du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Le Comité permanent de la diversité au sein de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô) a été mis en place en juin 2009 par le président du groupe public, Patrick de Carolis, pour promouvoir la diversité à l’écran et au sein du groupe. Mais, indéniablement, ils ont encore beaucoup de travail…

En effet, le rapport estime que la diversité n’a pas progressé sur les antennes du service public.

En 10 ans, depuis la première étude quantitative mise en place par le CSA en 2000, la diversité n’a pas progressé de manière suffisante sur les antennes du service public. Ce manque va des présentateurs et présentatrices des émissions, aux documentaires, ou encore aux acteurs choisis pour les fictions.

Plusieurs cas supposés de discrimination directe à France Télévisions ont été portés à la connaissance du Comité. Et la critique est unanime.

A l’automne 2009, le Club Averroès, défenseur de la diversité dans les médias, s’était également montré pessimiste, jugeant que la diversité était loin des préoccupations de France Télévisions. Et quelques semaines auparavant, le CSA avait épinglé l’audiovisuel en général (chaînes privées et publiques), regrettant une faible représentativité des non-blancs à l’écran.

Dans un communiqué de presse, le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) a mis France Télévisions en garde contre un rejet des préconisations les plus courageuses du comité. Pour répondre à ces déficits, le comité préconise notamment la mise en place d’un processus de gestion des ressources humaines intrinsèquement anti-discriminatoire et recommande également la création d’un poste de directeur délégué à la diversité et un autre de médiateur social.

Dès la rentrée prochaine, il reviendra donc au successeur de Patrick de Carolis, nommé sur proposition de l’Elysée ne l’oublions pas, de s’employer à respecter ou non ces recommandations…