Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Le génocide des Arméniens ne doit jamais être oublié

Poster un commentaire

« le génocide tue deux fois, la seconde par le silence » a dit Elie Wiesel.

En rompant le silence sur un drame de l’histoire turque, le premier ministre turc, Recep Tayyp Erdogan, a présenté les condoléances de la Turquie aux « petits-fils des Arméniens tués en 1915 ».

Si on peut déplorer que le premier ministre turc n’ait pas donné à cette terrible épuration ethnique son caractère de génocide, il faut reconnaitre que c’est une étape vers la reconnaissance de la responsabilité de la Turquie dans ce massacre qui a fait plus d’un million et demi de victimes, alors que jusque là, la négation de ce crime était le discours officiel. Je partage sur ce point la position de mon suppléant parlementaire, mon ami Garo Hovsépian, qui était présent à l’Hôtel du département des Bouches-du-Rhône pour commémorer les 99 ans du génocide Arménien, et pour qui ce changement de position est un événement historique.

Au delà d’une timide déclaration du premier ministre Erdogan, la présence en Turquie d’une exposition sur les rescapés du génocide montre l’évolution des mentalités turques, la lente acceptation d’un passé infamant que le silence ne peut absoudre. Cette exposition organisée à l’initiative de l’association Aram (coordonnée par le Marseillais d’origine arménienne Christian Artin) ouvre la voie à un nouveau dialogue entre les communautés. Un premier pas vers l’apaisement sur le long chemin de la réconciliation.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s