Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

La nouvelle page du quinquennat.

Poster un commentaire

Après un silence volontaire depuis un mois, m’étant engagée à ne pas intervenir dans la campagne municipale, mon travail parlementaire reprend avec un nouveau gouvernement.

La sévère déroute du PS en France et à Marseille imposait une réaction rapide au président de la République qui a remanié sans attendre.

L’action du gouvernement Valls, resserré, combatif et pugnace, a été présenté tout à l’heure aux députés. Les principes exposés, l’énergie et le volontarisme de Manuel Valls, m’ont fait voter la confiance au gouvernement, comme la large majorité parlementaire, pour mettre en œuvre ce nouvel élan pour le redressement du pays.
De ce discours de politique générale, je veux retenir quelques points clés.

La voix sociale démocrate du pacte de responsabilité est confirmée : le taux des impôts sur les sociétés sera abaissé, le coût du travail va baisser, en premier lieu pour les petits salaires, mais aussi, dans une moindre mesure, pour les emplois jusqu’à 3,5 fois le Smic et les artisans et indépendants. Si le chemin du plein emploi et de la compétitivité doit passer par cette concession aux revendications premières des organisations patronales, passons en par là et espérons que la contrepartie sera rendue par les entrepreneurs.
Je ne peux qu’applaudir à la baisse des impôts pour les ménages les plus modestes, 5 milliards de baisses jusqu’en 2017. Soutenir la demande et dynamiser l’offre me semble le meilleur moyen de nous sortir de l’ornière économique, nous en prenons le chemin.

La réforme territoriale, promise par tous les gouvernements depuis le rapport Attali de 2007, est de nouveau d’actualité. Le nombre des Régions devrait être divisé par deux d’ici la fin du quinquennat, la concertation sur la fin des Conseils Généraux enclenchée. Si la stratégie du président de la République est de financer ces ambitieuses réformes par la recherche d’économies structurelles, la nouvelle décentralisation semble une bonne voie.

Il n’y a pas de changement de cap dans cette recherche d’équilibre des comptes publics, mais des moyens plus puissants mis en œuvre. le premier ministre a annoncé un « changement de rythme pour éviter tout recours à l’impôt », avec comme objectif 50 milliards d’économies en 2017. Manuel Valls s’est engagé a rétablir nos finances sans casser notre modèle social, ni nos services publics. La continuité marquera aussi l’évolution du premier d’entre eux, l’éducation, avec une réforme des rythmes scolaire maintenue mais assouplie.

La transition écologique sera-t-elle le levier de croissance qui manque à notre pays ? C’est en tout cas sur cette filière que portera en priorité l’attention du gouvernement. L’écologie n’est pas un parti politique mais peut s’affirmer comme une volonté politique : une loi sera présenté dans ce sens avant l’été. J’espère qu’à la vertu environnementale s’ajoutera l”innovation et la création d’emplois ; notre pays a trop d’atouts pour ne pas renouer avec la prospérité.

Enfin, j’ai été sensible à cette vision réaliste de la dimension européenne qu’a exprimée le Premier ministre : “les efforts que nous faisons sur la réduction de nos déficits, sur nos réformes structurelles, sur la compétitivité des entreprises, sur le coût du travail, ne doivent pas être balayés par un niveau trop élevé de l’euro (…) Ce qui est essentiel, c’est de remettre l’Union Européenne sur le chemin de la croissance au travers de politiques de grands investissements, des politiques pour l’emploi, notamment tournées vers la jeunesse. Sinon, tous les efforts de réduction des déficits seront vains.”.

Au delà des engagements, très ambitieux, de ce discours de politique générale, j’ai aussi accordé ma confiance aux principes humanistes énoncés par Manuel Valls. Son engagement de dire la vérité, fidèle aux principes de Pierre Mendès-France, son attachement à la République et à la France, son refus des extrêmes :
“Nous assistons également à une montée du racisme, de l’antisémitisme, de l’intolérance. Et les paroles, les actes anti-juifs, anti-musulmans, anti-chrétiens, homophobes, doivent être combattus avec une même fermeté”.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s