Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône


Poster un commentaire

La santé est confortée, mais encore un effort pour le sport !

J’étais à l’hôpital Laveran avec Jean-Yves Le Drian et Marie-Arlette Carlotti, qui a rappelé l’engagement du gouvernement envers Marseille : cet hôpital qui participe à l’accès aux soins partout dans notre ville ne fermera pas.

Après la signature de l’accord entre GDS et le Groupe Sainte Marguerite qui pérennise l’activité de l’hôpital Beauregard, les élus ont joués leur rôle pour éviter que les quartiers populaires ne se transforment en déserts médicaux.

Notre action commune d’élus peut donner de bons résultats, elle peut même dépasser les clivages et les rivalités politiciennes.  Nous pouvons nous féliciter d’œuvrer pleinement pour nos concitoyens.

Parfois hélas,  les différences idéologiques prennent le dessus et ce sont les citoyens qui en payent l’addition.
Le domaine des sports est à nouveau un exemple du dédain de certains décisionnaires pour l’aspect populaire de cette activité. Certes le stade Vélodrome sera une belle réussite, mais qu’en est-il des stades municipaux, fréquentés par les élèves de nos quartiers, dont la Mairie Centrale se désintéresse ?
Voilà qu’il faudra maintenant payer pour organiser des tournois amicaux, histoire de fermer un peu plus l’accès au sport aux moins favorisés. Je m’interroge toujours sur les motivations de l’adjoint aux sports, et sur sa conception sociale de cette activité.

Publicités


Poster un commentaire

Nos ministres à l’écoute de Marseille

Frédéric Cuvilliers, Ministre des transports, de la mer et de la pêche, a fait une déclaration importante au sujet de l’avenir de la SNCM : il « estime inacceptable que des navires affrétés durablement par la compagnie ne soient pas enregistrés sous pavillon français ».
Il demande « à la direction d’inscrire à l’ordre du jour du Conseil de surveillance de ce mardi le cas des deux navires, l’un sous pavillon grec et l’autre sous pavillon italien, que la compagnie est en train d’affréter, afin de chercher les meilleures pistes permettant de garantir l’emploi des marins français à bord. »

Une prise de position en faveur de l’activité française qui correspond aux attentes des élus phocéens. Je viens justement de déposer une question écrite au gouvernement dans ce sens… la déclaration du ministre est déjà une réponse rassurante pour l’économie de notre ville.

Aujourd’hui, le ministre du Redressement productif est à Marseille. Il tiendra certainement ce même discours en faveur de la production française. Je ne verrai pas Arnaud Montebourg puisque je me trouve à l’Assemblée Nationale, où j’ai été longtemps sa voisine de banc, mais je compte sur son engagement, ainsi que celui de son équipe, pour alléger les difficultés qu’affrontent beaucoup de nos entreprises dans le département.

Je sais que le gouvernement n’oublie pas la deuxième ville de France et je l’en remercie.