Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône


Poster un commentaire

Réunion du Groupe d’études Pauvreté, précarité et sans abri

La réunion à l’Assemblée Nationale, hier, du Groupe d’études Pauvreté, précarité et sans abri, dont je suis vice-présidente, a été marquée d’un triste constat. La précarité et le mal-logement sont en progression, alors que les aides sont en régression.

L’aide alimentaire est plus que jamais une nécessité pour les plus défavorisés de nos concitoyens qui sont de plus en plus nombreux. Le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) refondé en FEAD, Fonds européen d’aide aux plus démunis, aura un budget de 2,5 milliards, soit une baisse de 25 % par rapport au budget précédent. En conséquence, les associations estiment que 65 millions de repas ne pourront plus être distribués. Les démarches de subventions ou de soutien auprès des différents ministères par les membres du Groupe se sont heurtées au mur de la rigueur budgétaire. La famine reviendra-t-elle en Europe ? C’est ce qui risque d’arriver si nous ne nous mobilisons pas plus efficacement.

Autre dossier évoqué : les expulsions et le mal logement. Les expulsions ont augmentées de 40 % en 10 ans, alors que la construction de logement sociaux stagne. La mise en place d’un moratoire pour limiter les expulsions doit être mis en place, c’est une nécessité.

Enfin, nous avons travaillé avec Christophe Sirugue, le président du Groupe, sur l’évolution du RSA, un sujet sur lequel il est très impliqué : il a en effet été choisi par Matignon pour rédiger un rapport étudiant tous les moyens pour réformer le Revenu de Solidarité Active. Christophe Sirugue devra donc proposer dans un rapport fin mai, plusieurs scénarii de réforme, pour optimiser l’utilisation des ressources consacrées au soutien des travailleurs pauvres. Cette réforme pourrait être proposée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2014.

Publicités