Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Un demi-siècle d’amitié

Poster un commentaire

C’est un voyage plein d’émotions qui a marqué le cinquantenaire du Traité de l’Élysée. Le seul malaise notable dans cette journée d’hier fut celui d’un de nos collègues, fort heureusement sans gravité, ce qui a retardé un peu notre départ en avion vers Berlin.

L’accueil que l’Allemagne avait réservé aux parlementaires Français était à la hauteur des liens qui unissent nos deux pays. Avec une organisation parfaite du côté du Bundestag et beaucoup de chaleur entre les élus des deux rives du Rhin, cette journée a renforcé l’amitié Franco-Allemande.
Et quoi qu’en disent certains, j’ai ressenti la réalité de cette relation exceptionnelle qui nous rapproche, au-delà de nos différences. Oui , “le courant passe » parfaitement entre le président Français et la chancelière Allemande, j’en suis témoin. Et c’est dans ce même esprit chaleureux que les parlementaires ont échangé leurs expériences. Les présidents des deux assemblées ont plaisanté en évoquant « Astérix chez les Goths », avec beaucoup d’humour.

La coopération entre nos deux grands pays, qui symbolisent le cœur de l’Europe, va encore se renforcer. C’est quelque 75 nouvelles mesures de coopération concernant l’industrie, la recherche, l’innovation, les transports, l’énergie, entre autres, qui accompagnent « La déclaration de Berlin », véritable prolongation du traité de l’Élysée. Nos deux pays vont aussi créer un groupe de travail franco-allemand sur les questions de compétitivité en associant les partenaires sociaux.
L’Assemblée nationale devrait ainsi approfondir sa relation avec le Bundestag, pour développer une vision commune européenne dans les dix à quinze ans à venir.

Est-ce parce que je suis la fille d’une Alsacienne que cette journée d’amitié m’a émue particulièrement ? En rentrant à Paris j’ai constaté que c’était bien la même neige qui couvrait les toits des deux capitales, unies par un destin commun.
Alors que le Premier ministre du Royaume-Uni veut interroger par référendum sa population sur l’opportunité de rester dans l’Union Européenne, Berlin et Paris ont affirmé hier qu’elles en étaient le cœur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s