Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Les emplois d’avenir c’est du concret

Poster un commentaire

L’Etat va créer 150 000 emplois en faveur des jeunes de 16 à 25 ans. Ce dispositif doit répondre à la situation d’échec de notre système éducatif dont Vincent Peillon entreprend la nécessaire réforme.
En effet, 2 jeunes sur 10 arrêtent leurs études sans diplôme (120 000 jeunes par an). Une situation qui se dégrade depuis 10 ans, alors qu’elle s’était fortement améliorée entre 1980 et 2000.

Les emplois d’avenir permettent aux jeunes sans diplômes âgés de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés) d’acquérir une première expérience professionnelle sous forme d’un CDI, dans la majorité des cas, avec un financement de l’Etat de 75 % du salaire brut, à hauteur d’un Smic. Leur financement (2,3 milliards d’euros pour les 3 ans à venir) provient du redéploiement des exonérations sur les heures supplémentaires.  Les employeurs potentiels sont les associations, les fondations, les collectivités territoriales, les hôpitaux ou établissements publics du secteur sanitaire et médico-social, les entreprises du secteur marchand ou de services…
Pour accompagner l’effort engagé par le ministre de l’Education nationale, 6000 emplois d’avenir seront mobilisés pour permettre aux étudiants boursiers de poursuivre leurs études pour devenir professeurs des écoles tout en occupant des postes à temps partiel en rapport avec leur formation.

Les 30 premières conventions d’engagements pour la mise en œuvre des emplois d’avenir ont été signées à l’occasion d’une cérémonie organisée à l’Hôtel Matignon le 30 octobre.
A Marseille, la mairie du 7e secteur ouvre 24 contrats d’avenirs pour recruter 1 coordinateur pour animer les collectifs associatifs, 18 animateurs et 5 ouvriers pour la régie travaux.

Le taux de chômage de notre secteur est plus du double que la moyenne nationale, et les emplois d’avenir sont une réelle opportunité pour nos jeunes qui subissent plus que les autres les conséquences de la crise. Je vais écrire au maire de Marseille, M. Gaudin, ainsi qu’à Mme Cavallaro (Directrice générale de la Mission locale de Marseille) pour développer ce dispositif dans nos quartiers.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s