Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Avec Eugène Caselli, au cœur du 13e arrondissement

Poster un commentaire

Samedi 24 novembre, nous avons accompagné Eugène Caselli qui a organisé une grande visite dans le 13e arrondissement pour aller à la rencontre de la population, toujours fidèle à sa méthode faite de proximité et d’échange avec les citoyens. Les élus présents avec moi (Garo Hovsépian, Michel Pezet, Félix Weygand, François-Noël Bernardi…) ont pu faire ainsi un point sur les différents travaux de voirie en cours.

L’ombre inquiétante de l’insécurité obscurcissait encore la place Pélabon, point de départ de notre visite, puisqu’un assassinat y avait endeuillé Saint-Jérôme la veille…

Avec le maire du secteur, nous avons néanmoins rencontré les membres de la communauté Arménienne, une communauté que je connais bien puisque je suis vice-présidente du Groupe d’amitié France-Arménie à l’Assemblée Nationale (à ce titre, je rencontrais mercredi à Paris une délégation de l’Assemblée Nationale d’Arménie).

Les travaux de rénovation de la place Pélabon sont très importants pour redonner une vitalité nouvelle au cœur villageois de Saint Jérôme, qui est un des lieux de mémoire de la ville, symbole d’une convivialité marseillaise que nous devons préserver et entretenir. La nouvelle fontaine, entièrement rénovée, fera jaillir une eau recyclée, symbolique de cette renaissance.

Notre visite s’est ensuite poursuivie vers le lycée Diderot, et l’insécurité nous y a rejoint, avec le souvenir de cette intrusion d’hommes armés il y a quelques semaines. Outre cet incident exceptionnel et inédit, au quotidien la sécurité des élèves passe surtout par des aménagements de voirie et des mesures de prévention aux dangers de la route : circuit « pedibus », comme à Château Gombert, limitation de la vitesse automobile, installation de nouveaux feux rouges, réfections des trottoirs et des circuits de circulation piétonne… Tous ces travaux sont en cours de réalisation.

Nos pas nous ont mené enfin devant l’hôpital Lavéran pour un entretien avec le général Vallet, son directeur. Comme la presse en a fait l’écho, je n’étais alors pas complètement sûre que le maintien des services de l’hôpital Lavéran serait pleinement maintenus.  Mais depuis j’ai pu interpeller les ministres sur ce sujet, pendant les questions au gouvernement à l’Assemblée Nationale.

Marie-Arlette Carlotti m’a confirmé au nom du ministre de la défense le maintien de l’hôpital Laveran et m’a assuré que nous y ferions ensemble une visite en début d’année.

Cet hôpital étant une nécessité pour les habitants du secteur, Garo Hovsépian et moi-même, faisons notre possible pour que la ligne BHNS (Bus à haut niveau de sécurité) ait un arrêt à proximité de ce centre de santé, d’origine militaire, mais qui soigne en réalité 90 % de patients civils.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s