Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Communiqué

Poster un commentaire

Le 4 juillet 2009 et le 10 mai 2010, j’ai écrit au magistrat instructeur en charge du dossier relatif à des subventions allouées à quelques associations par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur que je souhaitais être entendue.

Mon nom ayant été évoqué à plusieurs reprises à propos de la régularité de l’attribution de ces subventions, je tenais à mettre un terme aux supputations et calomnies répandues depuis plus de deux ans sur ma personne.

Le magistrat instructeur saisi du sossier a enfin répondu à ma demande en me convoquant.

J’ai pu aujourd’hui d’ores et déjà lors d’une déclaration liminaire, pendant plus de quatre heures, apporter au magistrat instructeur les premiers éléments permettant de démontrer la fausseté des accusations dont je suis l’objet.

Ni mes conseils, ni moi-même n’avons pu prendre connaissance effective du volumineux dossier (comportant plusieurs dizaines de tomes) constitué en 2 ans et demi. J’ai indiqué au magistrat instructeur que connaissance prise des 11.110 côtes, j’apporterai d’autres éléments permettant de confondre ceux qui ont cherché, à travers des propos diffamatoires et des accusations fallacieuses, à me déstabiliser dans mon travail d’élue.

J’ajoute que ma mise en examen apparaît dès lors à l’évidence comme une diversion.

Marseille, le 8 juillet 2010.

Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s