Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Les personnes handicapées et les jeunes sont victimes des réformes injustes et inacceptables du gouvernement

Poster un commentaire

Hier après-midi à l’Assemblée nationale, alors que s’ouvrait le débat sur la préparation du budget 2011, le ministre du Budget François Baroin a annoncé une baisse des aides. Ce sont les personnes les plus fragilisées qui vont en souffrir : les jeunes et les personnes handicapées. Ces mesures sont totalement injustes et inacceptables !

L’aide au logement étudiant

« Nous supprimons la possibilité donnée aux étudiants et à leurs parents de cumuler l’aide personnalisée au logement et la demi-part fiscale pour enfant à charge. Il faudra choisir entre l’une et l’autre ».

Déjà privées d’allocations familiales, ces familles doivent, en plus, être privées du quotient familial ! Ce qui signifie qu’une famille de 3 enfants, dont un étudiant, disposant de 3.500 euros de revenus par mois, devra payer 1.334 euros d’impôt au lieu de 747 € , pour un niveau de vie qui a baissé de 20 % !

C’est une véritable provocation ! Plus de 700.000 étudiants bénéficient aujourd’hui des aides au logement. Et la demi-part fiscale étudiante représente une dépense de 1,1 milliard d’euros. Les étudiants issus de la classe moyenne vont être les plus touchés : ils ne bénéficient d’aucune bourse et les aides au logement représentent leur seul soutien financier de l’Etat!

L’aide aux handicapés

Concernant l’aide aux handicapés, il confirme que l’allocation « sera bien augmentée de 25% mais en 6 ans au lieu de 5 ». « Elle sera revalorisée de 3% l’an prochain au lieu des 4,5% prévus », a-t-il ajouté.

Les personnes handicapées tentent déjà de survivre avec une allocation adulte handicapée (AAH) dont le montant actuel est largement inférieur au seuil de pauvreté, soit 696,63 € par mois ! Franchises médicales, déremboursements de médicaments, hausse du forfait journalier hospitalier, jusqu’où ira le gouvernement dans l’élaboration de mesures injustes ?

Les populations les plus fragiles et les plus exclues vont devoir faire les frais de restrictions budgétaires supplémentaires. C’est une injustice sociale inacceptable !

L’emploi des salariés à domicile

« L’aide à domicile fait l’objet de 2 avantages ; l’un social et l’autre fiscal. Nous ne souhaitons pas toucher spécifiquement à la réduction d’impôt. Mais nous allons supprimer l’abattement de 15 points sur les exonérations sociales, proposé aux ménages qui déclarent leur employé au salaire réel », a déclaré le ministre Baroin. Economie escomptée : 300 millions d’euros annuels.

Les contrats aidés

François Baroin a enfin indiqué que « le nombre d’emplois aidés va passer de 400.000 à 340.000 l’an prochain. Nous allons progressivement réduire le taux de subvention de l’Etat. Dès cette année, la part de salaire payée par l’état sera ramenée de 90% à 80%, ce qui est encore très élevé ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s