Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

« France Télévisions n’est pas la télévision de tous les Français »

Poster un commentaire

Un rapport sur la diversité ethno-culturelle remis le 12 avril aux dirigeants de France Télévisions affirme que le groupe public « n’est pas encore la télévision de tous les Français », rejoignant ainsi le constat du Club Averroès et du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Le Comité permanent de la diversité au sein de France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et France Ô) a été mis en place en juin 2009 par le président du groupe public, Patrick de Carolis, pour promouvoir la diversité à l’écran et au sein du groupe. Mais, indéniablement, ils ont encore beaucoup de travail…

En effet, le rapport estime que la diversité n’a pas progressé sur les antennes du service public.

En 10 ans, depuis la première étude quantitative mise en place par le CSA en 2000, la diversité n’a pas progressé de manière suffisante sur les antennes du service public. Ce manque va des présentateurs et présentatrices des émissions, aux documentaires, ou encore aux acteurs choisis pour les fictions.

Plusieurs cas supposés de discrimination directe à France Télévisions ont été portés à la connaissance du Comité. Et la critique est unanime.

A l’automne 2009, le Club Averroès, défenseur de la diversité dans les médias, s’était également montré pessimiste, jugeant que la diversité était loin des préoccupations de France Télévisions. Et quelques semaines auparavant, le CSA avait épinglé l’audiovisuel en général (chaînes privées et publiques), regrettant une faible représentativité des non-blancs à l’écran.

Dans un communiqué de presse, le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires de France) a mis France Télévisions en garde contre un rejet des préconisations les plus courageuses du comité. Pour répondre à ces déficits, le comité préconise notamment la mise en place d’un processus de gestion des ressources humaines intrinsèquement anti-discriminatoire et recommande également la création d’un poste de directeur délégué à la diversité et un autre de médiateur social.

Dès la rentrée prochaine, il reviendra donc au successeur de Patrick de Carolis, nommé sur proposition de l’Elysée ne l’oublions pas, de s’employer à respecter ou non ces recommandations…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s