Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

L’urbanisme de Marseille aux Marseillais!

hdv-marseille1Sylvie ANDRIEUX est intervenue lors du Conseil Municipal de Marseille du 9 février 2009,  pour défendre une plus grande concertation de la population marseillaise en matière d’urbanisme.

Retrouvez l’intégralité de son intervention :

Monsieur le Maire, Chers collègues,

Vous avez sans doute lu cet article paru il y a quelques jours dans La Provence et consacré à la multiplication des contentieux en matière d’urbanisme.
De plus en plus ici, à Marseille, des habitants ou des associations s’opposent à des projets d’aménagement.
Cette tendance n’est pas une spécificité marseillaise. Toutes les grandes agglomérations sont confrontées à cette évolution.

Je pense pour ma part qu’une des réponses que nous pouvons apporter consiste à mieux concerter, à mieux associer les habitants aux évolutions de leur quartier et plus largement de leur ville.
Dans cette logique, les mairies de secteur sont les mieux placées pour participer activement à la concertation.
N’oublions pas que les mairies de secteur constituent l’échelon d’administration de proximité par excellence.

Je pense donc qu’il est important de s’appuyer sur elles pour associer l’ensemble de la population, l’ensemble des acteurs de la cité, notamment les associations et les entreprises à l’élaboration du PLU.

Aujourd’hui, il nous est demandé de porter un avis sur le projet de délibération qui sera voté le 19 février prochain à la communauté urbaine, délibération qui engage la révision du PLU et qui définit les conditions de la concertation.
Le groupe Faire Gagner Marseille votera pour cette délibération en considérant que les modalités de la concertation telles qu’elles sont arrêtés constituent une base qu’il sera possible de compléter.
Car la révision du PLU de Marseille est un dossier essentiel pour la construction de l’avenir de notre cité, de ses habitants mais aussi de tous ceux qui y ont une activité.

Ne serait pas possible par exemple de renforcer la concertation en multipliant des réunions en mairie de secteur.
Ne pourrait-on pas organiser en plus des affichages, des permanences visant à expliquer ce qu’est le PLU.
A l’heure de l’information numérique, ne serait-il pas possible de créer un site dédié à l’information et à la concertation sur le PLU.
Pourquoi pas, comme cela a été fait à Paris, mettre à la disposition de tous un questionnaire pour consulter les marseillais sur la vision qu’ils ont du Marseille de demain.
Il est important de construire un projet ambitieux en termes d’infrastructures, d’équipements publics, particulièrement d’équipements publics de proximité, de logement.

Mais, le meilleur des projets ne vaut que s’il est partagé par le plus grand nombre.
Nous réussirons la révision du PLU que si la concertation est elle-même réussie.

S’agissant de la 18ème modification du PLU, je pense qu’une information complémentaire s’impose.
Le projet de délibération de délibération qui nous est soumis est vide de sens : la seule information qui nous est communiquée est qu’il faut faire une modification.

C’est un peu court.

Monsieur le Président, pouvez-vous nous donner au moins les grandes lignes de l’engagement de cette 18ème modification.
Sans cette information complémentaire, nous nous abstiendrons sur ce projet.

Publicités

Les commentaires sont fermés.