Le blog de Sylvie Andrieux

Députée des Bouches-du-Rhône

Logement: aprés l’inacceptable, le catastrophique!

Les députés de la majorité ont voté dans la nuit de jeudi  à vendredi dernier, la réduction de trois à un an du délai de sursis maximum qui peut être accordé pour les expulsions, lors de l’examen du projet de loi sur le logement à l’Assemblée, et ce malgré de nombreux amendements de suppression de cette disposition présentés par le groupe socialiste.  » Cette mesure va plonger de très nombreuses familles dans des situations catastrophiques  »  a estimé Sylvie ANDRIEUX.

 » C’est non seulement une mesure injuste, mais en plus qui ne sert à rien, car les locataires expulsés deviendront prioritaires au sens de la loi DALO et pourront de ce fait obliger l’Etat à leur fournir un logement  » a conclu Sylvie ANDRIEUX.

Publicités

Les commentaires sont fermés.